logo eco-rps

Contact

S'identifier

Les métiers de la psychiatrie et risques psychosociaux

Métier & RPS

Méthodologie

puce

La cotation des facteurs de risques par métier

**Principes

Elle se fonde sur les axes suivants :
- La mise en place de l’échelle ECO-RPS®
- La modélisation d’une situation de travail pilote au CHS de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or
- La modélisation d’une méthodologie de déploiement sur d’autres situations de travail au sein de
l’établissement et auprès d’établissements de nature équivalente.

**Liste des métiers retenus

Il s’agit d’un découpage fonctionnel (catégorie homogène de personnels exerçant au sein d’un Centre Hospitalier de secteur psychiatrique).

Les 13 situations de travail retenues dans cette démarche sont les suivantes :

  1. Médecins
  2. Infirmiers en psychiatrie
  3. Aides-soignants
  4. Psychologues
  5. Rééducateurs - personnels paramédicaux
  6. Educateurs
  7. Assistants sociaux
  8. Personnels techniques
  9. Personnels médicotechniques
  10. Personnels administratifs
  11. Agents des services hospitaliers (ASH)
  12. Agents du foyer d’accueil médicalisé (FAM)
  13. Cadres de santé

Process d’évaluation des risques par métier

**Le recueil de données

Le recueil de données auprès des agents s’est effecuté par le biais d’un outil crée par CATEIS, l’échelle éco-rps. Chaque agent rencontré a été amené à évaluer sa situation de travail au travers des 48 items proposés par l’échelle. Sont évaluées des dimensions transverses à toute situation de travail : l’organisation, la régulation, l’environnement physique et technique, les exigences de l’activité, les relations professionnelles, la gestion des ressources humaines (compétences, formation, etc.).
Ainsi, durant les passations, le préventeur qui anime l’entretien de groupe recueille les éléments communs aux agents, ce qui révèle alors une problématique transverse.
Les données recueillies sont croisées avec d’autres sources permettant alors d’identifier ce qui est de l’ordre des facteurs de risques liés au métier en lui même, ou ce qui relève de l’établissement.

**L’analyse des données

Les données brutes recueillies auprès des agents sont analysées selon un croisement de plusieurs méthodes et de plusieurs sources de recueil d’information.

  1. Analyse documentaire : documents internes et externes afin de qualifier les éléments dépendants du contexte et les caractéristiques constitutives du métier.
  2. l’échelle éco-rps®  : la passation s’effectue auprès d’agents d’un Centre Hospitalier de secteur psychiatrique. Ils sont rencontrés en groupe et échangent sur les 48 items de l’échelle éco-rps®.
  3. les interventions en Centre Hospitaliers Spécialisés  : CATEIS, fort de son expérience en Centres Hospitaliers et notamment de secteur psychiatrique, a pu capitaliser les analyses transverses aux CHS. Ces données sont mis en lien avec les deux méthodes précédentes.

**L’enrichissement des analyses

Chaque métier fait l’objet d’une formalisation : d’une part un guide métier comprenant les caractéristiques de la fonction et les facteurs de risques intrinsèques. D’autre part une fiche de synthèse des passations, propre à l’établissement pilote et permettant de ré-injecter dans le plan de prévention interne les données recueillies.
Ces documents sont proposés aux acteurs de la démarche pour être enrichis des connaissances de chacun :

  1. un comité de pilotage : ce COPIL est composé d’acteurs internes (Direction, Médecin du travail, CHSCT, représentants du personnel...) et externes (ARS...)
  2. un groupe de cadres référents : des cadres internes à l’établissement ont été sélectionnés afin d’être référents sur la démarche en interne, facilitateurs de l’organisation logistique et porteurs des actions de prévention à terme. Ils ont été formés aux RPS et à l’échelle éco-rps®, et sont sollicités pour enrichir les données et les analyses.
Echelle Eco-RPS®
Nouveaux Territoires 2014 ©